Thématique III.
La culture comme levier de
développement durable et de
renforcement
de la cohésion au sein des sociétés

Au cours des dernières décennies, nous avons assisté à une reconnaissance progressive du rôle de la culture dans le développement durable des sociétés, parallèlement aux trois dimensions traditionnelles que constituent l’environnement, l’économique et les préoccupations sociales. En témoigne la multiplication des instruments juridiques contraignants et déclaratoires adoptés par diverses organisations à vocation universelle et régionale. Les trois grandes conventions pour la culture de l’UNESCO, à savoir la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de 1972, la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003 et la Convention de 2005, contribuent substantiellement à cette reconnaissance, et ce, malgré les contextes très différents dans lesquels elles ont été adoptées. Elles constituent indéniablement aujourd’hui de puissants leviers pour le développement durable et le bien-être collectif. Ces trois normes culturelles incitent en effet les États à repenser leurs modes de développement de manière à prendre en compte les valeurs culturelles et les préoccupations des communautés tout en contribuant à la réalisation des objectifs de durabilité (Chapitre 8).

La Convention de 2005 est pour sa part particulièrement novatrice puisqu’elle est le premier instrument juridique international à contenir une disposition contraignante, soit l’article 13, qui exige des Parties qu’elles « s’emplo[ient] à intégrer la culture dans leurs politiques de développement, à tous les niveaux, en vue de créer les conditions propices au développement durable ». La prise en compte de la culture est ainsi considérée comme une condition fondamentale à l’atteinte du développement durable. À cet égard, l’Agenda 21 de la culture du Québec fait figure de bonne pratique puisqu’il a précisément comme objectif de mettre en œuvre l’article 13 de la Convention de 2005 en fournissant des pistes d’actions pour l’élaboration de politiques publiques qui tiennent compte du rôle de la culture dans l’économie, la cohésion sociale et le développement des territoires (Chapitre 9). Il en est de même des indicateurs qui permettent désormais de mesurer la contribution de la culture au développement durable des sociétés (Chapitre 10).



Laisser un commentaire