Thématique II.
Le renouvellement des politiques
culturelles au regard de la diversité
des expressions culturelles

L’essor des technologies numériques dans nos sociétés engendre des défis particuliers pour la diversité des expressions culturelles, et même pour la diversité culturelle en général. L’apparition d’une nouvelle génération d’appareils multimédias connectés, comme les téléphones intelligents, les tablettes et les liseuses, a transformé la manière dont les biens et services culturels sont produits, distribués et consommés. De même, la capacité de s’exprimer, les équilibres entre les différents acteurs tout comme l’organisation, la régulation des institutions culturelles et les politiques culturelles sont bouleversés. Quelques puissants acteurs du numérique, dont Google, Amazon, Facebook et Netflix, développent des stratégies de consommation des produits culturels qui ont pour effet de réduire la diversité de l’offre culturelle sur Internet. Cette dynamique peut notamment menacer la survie d’expressions culturelles plus vulnérables, comme celles des peuples autochtones, des populations locales ou de groupes minoritaires.

La deuxième partie de cet ouvrage s’intéresse plus spécifiquement à la question de l’adaptation des politiques publiques québécoises et canadiennes aux enjeux et logiques propres au régime du numérique. Les questions relatives à l’adaptation des politiques culturelles québécoises du secteur de la musique aux défis du numérique (Chapitre 4), à la protection et à la promotion des expressions culturelles autochtones dans l’environnement numérique par le Canada (Chapitre 5),  ainsi qu’à la place qu’occupent les contenus culturels québécois sur Internet (Chapitre 6) y sont abordées. Enfin, la mise en œuvre de l’article 10 de la Convention de 2005 relatif à l’éducation est aussi discutée (Chapitre 7).



Laisser un commentaire